De Calvi à Ajaccio

Entre Calvi et Ajaccio : abondance de mouillages les plus spectaculaires.

La Marine d’Elbo, superbe site sauvage au milieu des roches rouges, fait partie de la réserve de la Scandola. Il est interdit d’y jeter l’ancre pour la nuit, mais une halte pour une baignade, apéritif, et déjeuner laisseront des souvenirs uniques et inoubliables.

Le golfe de Porto propose plusieurs calanques au pied des hautes falaises de Piana et on pourra parfois se glisser, par beau temps, dans les recoins du rivage entre les roches. L’anse naturelle de Girolata, l’incontournable, dont l’accès est exclusivement réservé aux bateaux! vaut le détour mais elle est bondée et bruyante en pleine saison (ce qui n’est pas un inconvénient si on veut faire la fête sur la plage jusqu’à une heure tardive).

Dans le golfe d’Ajaccio, on pourra passer entre les cônes verts des Iles sanguinaires. Puis, on a le choix de s’arrêter au fond de la baie dans le port d’Ajaccio pour ravitailler, visiter la vielle ville et déguster les spécialités et le vin corses de l’un des nombreux restaurants. On pourra aussi préférer l’un des mouillages de la cote nord ou sud de la baie pour un programme de baignades et d’apéritifs en regardant le soleil se coucher derrière les iles sanguinaires, dans une clarté rougeâtre qui justifie leur nom.

Ajaccio bénéficie d’un cadre architectural, paysager et naturel exceptionnel: 
21 édifices protégés au titre d'un classement ou d'une inscription selon la loi du 31 décembre 1913 sur les Monuments Historiques. 
 3 structures culturelles florissantes : le Palais Fesch, est le plus important musée de France après le Louvre en matière de peintures italiennes, la bibliothèque Fesch qui détient plus de 40 000 
ouvrages du XVe au XIXe siècle ainsi que 29 incunables et 200 manuscrits et enfin la maison Bonaparte, la maison natale de Napoléon Ier. 
 6 sites classés par le réseau européen Natura 2000 : les Iles Sanguinaires - la Plage de Lava et Punta Pellusella, les sites de Capo di Feno, de Campo dell’Oro, des Iles Sanguinaires – golfe d’Ajaccio, la colonie de Goélands d’Audouin d’Aspretto et enfin le golfe d’Ajaccio.  Un grand site «le pointe de la Parata ».

La réserve de la Scandola