Surtout ne pas perdre le nord